mercredi 17 octobre 2018
Accueil / NOTRE HISTOIRE

NOTRE HISTOIRE

L’HISTOIRE DU CENTRE SOCIAL BAGATELLE

1863 : La MSPB (Maison de Santé Protestante de Bordeaux) est fondée rue Cassignol pour recevoir gratuitement les malades pauvres des deux sexes appartenant aux diverses églises protestantes de la localité ainsi que les marins étrangers des navires amarrés en rade. Elle comprend alors 20 lits.

1876 : La MSPB crée le Dispensaire puis le service des gardes-malades soignantes à domicile et en 1884, une des toutes premières écoles d’infirmières de France, « l’Ecole Florence Nightingale ».

Au début du XXème siècle, elle déménage dans le Domaine de Bagatelle, dont elle prend le nom.

1966 : Le Centre Social est ouvert aux habitants du quartier, par une fondation dont l’histoire sera marquée jusqu’à ce jour par l’innovation et le service.

1975 : La MSPB Bagatelle créé l’hôpital au Foyer puis en 1982, le service de soins à domicile.

1997 : La crèche halte-garderie est inaugurée.

1er juillet 2000 : L’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes « Résidence Anna Hamilton » ouvre ses portes à Targon.

Le Centre Social a été créé en 1966 pour répondre aux besoins des habitants.

C’est l’un des premiers Centre en Gironde (aujourd’hui on en compte 37).
610 personnes y adhérent (environ 235 enfants et 375 adultes).

L’Équipe est animée par Mathieu DENOUEL. Elle réunit quelques salariés permanents et 11 animateurs techniques pour animer les activités.

Chaque semaine près de 45 groupes d’activités variés ont lieu dans les murs, des associations sont accueillies, des personnes poussent la porte pour une information, une orientation, un conseil, une écoute, un soutien face à une situation difficile.

Une trentaine de bénévoles apportent un complément précieux à l’équipe à travers des engagements variés (animation d’activité, accompagnement à la scolarité, soutien en français, vie du centre social etc).

Chaque semaine, tout ce petit monde se retrouve, échange, discute souvent autour d’un goûter (nombreux repas ou collations pris dans les murs pendant l’année).